sacrilège

 

 

sacrilège 2015,

Cette pièce formée de curcuma participe à un rite de passage, elle impose au spectateur de marcher dessus et donc d’intervenir sur la pièce. Je propose ici un espace où le visiteur découvre une relation complexe entre lui et sa connaissance de l’art. Une expérience transformative qui élargit les notions d’ «expérience», d’« espace » et d’« interaction ».

This work formed by turmeric participates in a rite of passage, it imposes on the spectator to walk through and thus to intervene on it. I propose here a space  where the viewer discovers a complex relationship between her or his knowledge of art and a more transformative experience that may expand their notion of « experience », of « space », of «interaction». »