upcoming

 

         

Gepard14 - residency and solo show

Schützenstrasse 14, Liebefeld


open studio and workshop
24.08.2019 16:00-19:00

smellscape vernissage
13.10.2019 18:00

 

Chemins d'art en Armagnac

Installation dans la Chapelle de Routgès, Montréal, France.

vernissage 25 mai 2019
exposition 26 mai au 21 juin 2019
événement 1er juin 2019

commissaire d'exposition: Solenne Livolsi

 

Art meets technology

Campus Galerie, Brugg Windisch

Vernissage: Dienstag, 23.4.2019

Final Party: Dienstag, 30.4.2019

 

 

Unbox Festival

Smellscape

With: Maeva Rosset and Giovanni Sammarco

To discover the multitude of smells that makes Bangalore unique, the session invites participants to create a collective smell map for the city. Bringing in memories and their connections with spaces of the city, the scent of Bangalore is distilled.

Supported by Pro Helvetia

 

Un Parfum En Commun

With: Maeva Rosset

We are known to have a unique, genetically determined scent that defines us, somewhat like an olfactory name tag that can help distinguish us from another. What happens when these many definite scents combine. In a participatory performance installation, swiss artist Maeva Rosset attempts to create a common scent that identifies with all those who become part of its creation.

Supported by Pro Helvetia

 

Résidence de recherche    : Inde février 2019    

SMELLSCAPE
UNE RESIDENCE DE RECHERCHE EN INDE
 
une collaboration entre un parfumeur, des écrivains et une artiste visuelle et olfactive.
S’imprégner des odeurs de l’Inde, des techniques ancestrales du Mitti Attar, du santal
afin de définir un lieu par des mots, des odeurs et un visuel.
 
 
a collaboration between a perfumer, writers and a visual and olfactory artist.
The idea is to get inspired by Indian landscapes and perfume techniques 
to create an artistic both visual and olfactory intervention.

 

 

Cantonale Berne / Jura 2019

Circuit/KunsttoUne exposition à la Nef, Le Noirmont
vernissage le 9 décembre 2019

Circuit/Kunsttour 2, Dim/So 13.01.2019

Visites guidées / Führungen 11.00–12.00 h

Visites guidées / Führungen : Julie Humbert médiatrice culturelle Kunstvermittlerin

Finissage : Dim/So, 20.01.2019, 17.00 h

 

Une Double Enveloppe, la peau les murs

Une exposition à la Chaufferie, HEAR, STRASBOURG

VERNISSAGE 1er Décembre 2018 à 19:00

 

Sur le mur, la redondance, la réitération du même geste, ad infinitum s’imagine-t-on. Ce que l’on cherche c’est que dans la réitération, l’acte se mue en état. Ce geste délicat, infini, celui de l’artiste devient oeuvre. La création est donc le signe de son processus de production, l’investigation est le résultat même. Dans ces gestes se trouve une recherche de dénuement qui soutient alors la maîtrise des flots de l’esprit. À l’instar d’une ritournelle, la vue est ici sollicitée dans un processus de concentration. Le regard voit le même et cherche à percevoir le dissemblable. Cet aller-retour perceptif focalise les capacités imaginatives car en effet le contemplateur voit métaphoriquement sa pensée en train de se construire : il se comprend en train de comprendre.

Revenir à notre chair, voilà ce qui nous reste de plus sûr. Le temps des combats collectifs se mue en lutte par l’intimité. Partir à la recherche de la vibration qui fait résonner l’humain, qui fait revenir au corps de la vibration. Ainsi lorsque l’on occlue l’oreille, l’on génère la symphonie des organes : on n’entend pas la mer, mais le bruit du sang qui palpite dans ce circuit fermé. Nous cherchons ce rythme précisément qui nous fait entrer en résonance, en nous et avec les autres. La plongée du retour en soi devient ainsi l’ouverture à l’altérité.

Le white cube serait-il alors le lieu de ce possible : l’oeuvre est le mur et est donc éphémère (la prochaine exposition l’effacera). L’absorbement dans l’éphémère de cette création est une certaine excitation, mais aussi un memento mori contemporain. La fusion entre le support et la création est signe de l’urgence car la disparition annoncée de l’objet confirme notre propre effacement.

Alice Marquaille, commissaire d’exposition

.

Avec les artistes : Léa Barbazanges (DNSEP/master Art, 2009), Franziska Baumgartner, Sina Hensel, Julie Knaebel (DNSEP/master Art-Objet, atelier Livre, 2015), Andrea Rickhaus et Maeva Rosset 

 

Talk to me

Kunstverein Freiburg, Freiburg im Breisgau

VERNISSAGE 26. Nov. 2018 ab 19:00

 Ausstellung: 23.11.18 bis 06.01.19

 

TALK TO ME. Ob im Privaten oder in der Öffentlichkeit, der Dialog ist ein wesentlicher Bestandteil der Interaktion und des Wissenstransfers. Durch erkennbare Zeichensysteme, rhetorische Mittel aber auch durch andere eigensinnige Dynamiken und Nicht-Sichtbares findet eine permanente Übertragung von Information statt. Die Ausstellung Talk to me im Rahmen der Regionale 19 zeigt Arbeiten, welche sich mit verschiedenen Formen des Dialogs beschäftigen. Dabei reflektieren die versammelten Werke soziale Gefüge und loten interaktive, sinnliche und digitale Möglichkeiten des Zwiegesprächs aus. Handschriftliches verselbständigt sich zu überdimensionalen Objekten, das Innehalten changiert zwischen Isolation und Konfrontation, Emotionen werden in digitale Signale umgewandelt, Gerüche vermitteln individuelle Sinneseindrücke und Materialien werden zu Resonanzkörpern unserer alltäglichen Geräuschkulisse. Jede gezeigte Arbeit stellt eine eigene Auseinandersetzung mit den Möglichkeiten unkonventioneller Kommunikationsvarianten dar.

 

KünsterInnen: Anja Braun, Liesel Burisch, Juliette deFrance, Fabio Luks, Elia Navarro, Frédéric Pagace, Maeva Rosset, Anna Schwehr, Ambra Viviani, Michel Winterberg, Nicole Schmid

 

Kuratorinnen: Ann-Kathrin Harr & Maria Sitte