photographie: Alexandre Becholey

 


UNE MARCHE PAR VERNISSAGE
Chaque artiste se voit proposer, avant la conception de son oeuvre, une marche. Celle-ci est PUBLIQUE et a lieu
LE JOUR DU VERNISSAGE de l’artiste précédent. Elle est vue comme des présentations mutuelles, l’artiste
rencontre la ville, la ville rencontre l’artiste.


Each artist is invited, before the conception of his/her art work, to participate to a walk in the town. It’s seen as a
mutual introducing, the artist meets the town and the town meets the artist.

 

MARCHES ARTISTIQUES
Depuis les années 1960, les artistes de la performance ont fréquemment abordé, par des méthodes formelles et conceptuelles, le thème de la marche. En proposant de nouvelles façons créatives d’examiner la marche, ces artistes génèrent des significations esthétiques originales dans des espaces physiques ou virtuels. La marche socio-politique, spirituelle, philosophique et esthétique. Les déambulations artistiques entretiennent une parenté avec une figure historique dont le propre est de marcher, celle du flâneur, introduite dans les récits littéraires du 19e siècle de Charles Baudelaire à propos du Paris moderne et développé par Walter Benjamin dans «Paris capitale du XIX siècle»(1939). Le principe de cette rencontre par la marche est inspirée par ces marches artistiques et le flâneur de Baudelaire. 

 

 


 LES MARCHES  PRECEDENTES

 

 

DOUBLE FILATURE - Caroline von Gunten 10.09.2017


JACK
- Christelle Becholey Besson 15.10.2017