Deux grands pieds pour une quenouille 2014

liens médias...

le tombeau présumé, 1m65/80 cm, craie

 

Défense passive, 2014, 2m/1m/1m50, cardeuse, peinture et sel.

 

Cette pièce est formée d’une cardeuse et de gros sel marin. D’apparence inoffensif, le sel a des propriétés fortement corrosives, il est allié à cette machine comportant des dents acérées qui lui permettent à l’origine de brosser la laine. Cette objet représente une violence passive.

 

This work is formed of a carding machine and a marine cooking salt. Of appearance harmless, the salt has strongly corrosive properties, it is allied to this machine containing sharp teeth which allow him to brush the wool. This object represents a passive violence.

 

 

canevas, 2m50/2m50, étoupe

«canevas» est une intervention sur le lieu. la base utilisée pour le canva est déjà existante et fait partie du système de ventilation du lieu. Une toile est formée à partir d’étoupe. La pièce bouge lorsque la ventilation se met en marche.

 

«canevas» is an intervention on the place. The base used for the canva is already existing and a part of the ventilationsystem. A painting is formed from «étoupe». The work moves when the ventilation starts up.

 

singer , machine à coudre

 

sans titre, fil de coton

 

Installation sculpturale odorante; tissu, fil, rouets et épices variées (persil, curcuma, paprika, poivre moulu, piment de la jamaïque)

reine Berthe, installation vidéo, vidéo boucle 20 min

mythe ou vérité? Nombre d’anecdotes circulent encore de nos jours sur le compte de cette reine fileuse.

 

Maeva Rosset investit l’espace d’exposition de l’école où elle a effectué il y a quelques années sa formation gymnasiale, pour y présenter une installation inspirée des mythes et légendes de la reine Berthe. Privilégiant une variété de médiums et matériaux insolites, la plasticienne développe en guise de fil rouge l’histoire légendaire de la reine aux grands pieds, qui fut à l’origine de la fondation du monastère de Payerne - transformé par la suite en Abbatiale.

 

Maeva Rosset invests the exhibition space of the school where she made a few years ago her gymnasiale formation, to present it an installation inspired by the myths and the legends of queen Berthe. Favoring a variety of mediums and unusual materials, the woork develops by way of red wirethe legendary history of the queen „aux grands pieds“, which was at the origin of the foundation of the monastery of Payerne - transformed afterward into Abbey church.